Imbroglio Index du Forum
 
 
 
Imbroglio Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

  • □ Absences □
    N'oubliez pas de prévenir !
    □ Qui est là ? □
    Trouvez rapidement un partenaire de rp !
  • 28/07/10 : Rappel : Le système de points est toujours suspendu.
  • 04/03/10 : FAQ mise à jour.
    Vous pouvez désormais proposer des rôles à jouer.
  • 08/02/10 : Ouverture du forum !
    Place aux fiches, place aux posts et au RP, amusez vous bien !
    Et bienvenue aux nouveaux venus.
  • "As-tu déja eu l’impression de sentir le temps s’écouler en te laissant en arrière ? Comme si le fleuve de la vie poursuivait sa course pendant que tu restes coincé dans un bras mort au milieu des poissons crevés et des vieux troncs moisis ?"

    Je te laisse le rôle du poisson crevé. Moi, je ferai le vieux tronc moisi.


    L'Assassin Royal, Robin Hobb.
  • □ Chronologie globale d'Estelam □
    N'oubliez pas de recenser vos rps !
    □ Aux dernières nouvelles... □
    Résumé des épisodes précédents...
  • 01/02/11 : Gloire à vos nouveaux dirigeants : Noctilys d'Aguerzaan, Messawa Dijrahwdja, et Samaël Ciel Di'Lucän s'emparent de la Cité pour deux lunes.
  • 15/02/10 : Rp lancé sur Imbroglio !
    N'hésitez pas à démarrer, au pire des pnjs vous sauveront...
  • 19/01/10 : Une tempete de neige menace la foret aux murmures !!!
    Ah non, fausse alerte.
  • My Oberon! what visions have I seen!
    Methought I was enamoured of an ass.

    A Midsummer Night's Dream, William Shakespeare.


Aventureuse cargaison

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Imbroglio Index du Forum -> [En Jeu] La Forêt aux Murmures -> Les Profondeurs -> Dédales Végétaux
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Pyreinth
Citadine
La Vénale
Scribe exploitée
Citadine <br/> <font color=#ffffff>La Vénale</font><br/><font color=#9900ff>Scribe exploitée</font>

Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2010
Messages: 115
Féminin
Age (personnage): 23 hivers
Peuple: Fée, Alfar
Mentalité: Traître/Vénale

MessagePosté le: Dim 3 Juil - 23:26 (2011)    Sujet du message: Aventureuse cargaison Répondre en citant

Premier règne de Noctilys d'Aguerzaan

Une bouteille roula dans le sable et Pyreinth courut la ramasser pour la remettre sur le chargement, attachée sous la corde qui maintenait le tout en place. Épongeant avec sa manche la sueur qui emperlait son front, elle se remit à pousser en soufflant comme un buffle la lourde caisse de bois vers l'orée de la Forêt aux Murmures. Tâche malaisée quand les grains dorés s’infiltrent dans vos bottes trouées et usées jusqu'à la corde, ainsi que lorsque la caisse en question s'enfonce au fur et à mesure dans le sable quand elle ne bouge pas assez vite. La Fée pestait entre ses dents, tandis que son butin s'avançait sans grâce vers les racines proéminentes de la jungle féérique. Arrivée à la lisière, découragée par la distance qu'il qui restait encore à parcourir, elle jeta un dernier long regard aimant vers le chameau qui attendait un peu plus loin, les deux pieds das le sable. Avec un infini regret, elle lui dit adieu, passa devant la caisse et commença à la tirer par la poignée de cordage, en prenant garde ne pas trop malmener le chargement ni de trébucher sur les racines félonnes.

A bout de force et longtemps après s'être enfoncée dans la Forêt aux Murmures, refuge des Fées privées de leur mère patrie et exilées aujourd'hui en Estelam, Pyreinth parvint enfin dans le recoin nommé Dédales Végétaux et alla se poser près de son arbre favoris, un gros chêne - ou ce qui y ressemblait - entouré de lianes et de buissons formant un entrelacs piquant et indomptable, qui ne donnait guère envie au premier abord. L'Alfar s'y glissa sans crainte, tirant toujours sa cargaison sans nom dans son repère, pour y disparaître. Elle se laissa tomber sur une saillies, prenant le temps de retrouver son souffle puis couva d'un regard intense sa caisse enveloppée de cordages et d'une toile humide pour la protéger de la brûlure du soleil. Elle avait bataillé ferme pour avoir ce chargement. Elle avait même été obligée de voyager jusqu'ici à dos de chameau car ses ailes n'auraient pu supporter un tel effort. Elle espérait sincèrement que cela en valait la peine. En tout les cas, elle savait à qui aller demander des comptes, heureusement.

Pyreinth avança une main vers la bouteille coincée, la déboucha à l'aide sa dague tirée de sa botte et se mit à boire au goulot avec délectation. Ça, ça ne faisait pas parti de la cargaison, c'était seulement un cadeau de Javikh. Il avait rechigné à l'avancer un peu pour se payer un chameau mais lui avait donné deux bouteilles de spiritueux. Magnifique ! Comprenant à demi-mot qu'il aimait toujours autant son argent, il avait préféré lui offrir la seconde bouteille pour qu'elle se paye un moyen de transport. La mercenaire lui en était gré, même si un honnête marchand s'en serait offensé. Parmi la gente des Bas-Quartiers, qu'on soit Natifs, Errants ou Fées, rendre un service sans rien exiger en retour était une aubaine rare dont il fallait s'empresser de se saisir avant de la voir s'étoiler très vite. Et Pyreinth n'avait pas pu se permettre d'attendre trop longtemps, elle devait mettre en lieu sûr a cargaison son tarder sans quoi son client trouverait à reprendre sur le prix convenu : quelle infamie !

Si seulement elle avait que ses sœurs de fortune, qui ne s"intéressait guère à elle d'ordinaire, n’étaient pas toutes timorées au point de la laisser en paix...
_________________
" Prenez-moi pour l'instrument que vous voudrez,
vous pourrez bien me froisser,
mais vous ne saurez jamais jouer de moi. "

Hamlet, Shakespeare


Dernière édition par Pyreinth le Jeu 28 Juil - 11:19 (2011); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Dim 3 Juil - 23:26 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Mihalia
Errante
La Sylvestre
Errante <br/> <font color=#ffffff>La Sylvestre</font>

Hors ligne

Inscrit le: 07 Fév 2010
Messages: 154
Féminin
Age (personnage): 18 ans
Peuple: Fée
Mentalité: Prudente

MessagePosté le: Jeu 21 Juil - 18:31 (2011)    Sujet du message: Aventureuse cargaison Répondre en citant

Mihalia était fatiguée… Ses amies les fées n’avaient pas arrêté de faire la fête cette nuit, sûrement un anniversaire inopiné d’une future adulte. Mais là n’était pas le problème. Elle s’ennuyait, tout simplement. Depuis qu’elle avait gouté à la ville, elle ne cessait de penser à ces nuits sur les toits, à regarder le ciel. Elle pouvait tout aussi regarder les étoiles dans la clairière, ou sur une branche haute, pourrait-on lui dire, mais elle vous répondrait que ce n’est pas pareil. Il lui manquait cette animosité qui parcourait la ville quand le jour se levait, que le marché se mettait en place, et tout plein de petits trucs comme ça.

Elle alla jusqu’au point d’eau dans son arbre, petite vasque installée dans un creux de l’arbre, et s’installa à table afin de manger un petit morceau, avant d’aller vaquer à ses occupations dans la forêt. Ses occupations ? Errer dans les bois. Car après tout, la vie de dirigeante était vraiment très difficile, vivre à 200 % (même si elle préférait rester dans l’ombre de Messawa, qui lui en faisait 1000%) n’était pas du tout fait pour la petite fée qu’elle était. Elle agita ses doigts, cependant, comme tous les matins, elle n’obtint aucun résultat. Mihalia commençait à désespérer retrouver ses pouvoirs un jour… Depuis ses nombreux rêves avec des personnes de Faërie, elle avait retrouvé un mince espoir de rétablir la vérité, et rentrer dans sa patrie, pour au moins faire ses adieux corrects à ses sœurs. Après tout, on était très bien dans cette forêt d’Estelam, même si la ville n’était pas accessible, il y avait absolument tout pour vivre paisiblement.

Mihalia s’étira comme un félin, et entreprit d’aller se balader voir une de ses amies, qui venait d’accoucher d’un magnifique petit être féérique, qui portait le nom d’Ulyan. Elle devait cependant pour cela parcourir un bon bout de chemin dans la forêt qui lui servait de maison depuis des années.
Elle avait parcouru une bonne moitié de chemin lorsqu’elle vit son repère : un immense chêne, idéal comme cachette pour échapper aux prédateurs une nuit (bien qu’ils fussent rares ici), ou même pour se reposer lors d’un voyage.
D’ailleurs, une personne était justement près de ce chêne, avec une espèce de caisse immense…


[HRP/ Désolée, c'est un peu court, puis je viens de prendre connaissance du rp... J'espère que ça t'ira comme réponse pour l'instant, parce que tu ne me laisses pas beaucoup de pistes, et je suis un peu pomée la xD /HRP]
Revenir en haut
Pyreinth
Citadine
La Vénale
Scribe exploitée
Citadine <br/> <font color=#ffffff>La Vénale</font><br/><font color=#9900ff>Scribe exploitée</font>

Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2010
Messages: 115
Féminin
Age (personnage): 23 hivers
Peuple: Fée, Alfar
Mentalité: Traître/Vénale

MessagePosté le: Jeu 28 Juil - 11:04 (2011)    Sujet du message: Aventureuse cargaison Répondre en citant

Pyreinth s'assit sur une racine, le feu liquide coulant délicieusement dans sa gorge sèche. Sa bourse lui pesait à sa hanche. A force de cumuler les missions, la mercenaire se retrouvait avec un trop plein d'argent. Ne vous attendez pas à ce qu'elle s'en plaignît ! Jamais notre sournoise Alfar, rusée comme le nom du Renard dont elle se parait, ne rechignerait sur un peu de pièces sonnantes et trébuchantes. Une question lui vint à l'esprit, titillée par sa conscience si envahissante ces temps-ci : sangdieu, à quoi ressemblait son client ? Elle baissa la bouteille et prit un air pensif tandis que sa mémoire fouillait méticuleusement ses souvenirs les plus récents. Un homme, ou autre chose, était venu la trouver à son QG alias L'Auberge du Dragon Estropié. Il lui avait confié une caisse à mettre en sûreté jusqu'à ce qu'il revienne la chercher : elle devait à tout prix la garder secrète et la protéger au péril de sa vie. Sa période trouble pour les affaires en ce moment avait rendue la Fée anormalement prudente, aussi s'était-elle contenté d'acquiescer et d'empocher une avance au lieu de fanfaronner sur ses capacités hors du commun comme d'ordinaire. Sa petite voix intérieure ne cessait de lui seriner de demeurer sur ses gardes, avec ce d'Aguerzaan à la gouvernance de la Cité et les Iladys en liberté. Sans oublier sa cachette illégale chez son ami(e) Messawa le/la Dirigeant(e), son espionnage de cet autre Dirigeant androgyne et son nouveau travail pour le moins mystérieux pour ce noble conseiller Telendis... Non, c'était vraiment une époque troublée pour les affaires, songeait la Fée vénale.

Elle réfléchit encore quelques secondes, essayant de se concentrer sur le visage de ce dernier client, visite qui datait de ce matin-même. Pyreinth s'enorgueillissait de posséder une mémoire phénoménale quand il s'agissait de tenir des comptes à jour, de garder rancune contre un godelureau, de se souvenir des noms de ceux qui faisaient affaire avec elle ou pour retrouver ses planques en villes. Pourtant, plus elle se concentrait et plus les traits de l'homme lui échappait, comme si elle le regardait à travers un miroir déformé qui s'effaçait peu à peu. Son coeur s'emballa. Et si on l'avait ensorcelée pour qu'elle ne s'en souvienne pas ? Ce n'était pas la première fois qu'on utilisait la magie sur elle à ses dépends et elle se frotta machinalement l'avant-bras droit, un reste de peur lovée dans les entrailles. La mercenaire inspira à fond pour se calmer mais la colère flamboyait dans ses prunelles dorées. Si cet imbécile avait osé lui jeter un charme, ne serait-ce que par prudence pour lui...

°... Ça va saigner. °

Alors la curiosité l'emporta. Elle déposa la bouteille de spiritueux sur le sol moussu et avança une main hésitante vers la caisse, prête à dénouer la corde qui maintenant le tout fermement scellé aux regards. Un picotement étranger lui fit dresser les oreilles et ses ailes tressautèrent brièvement. Soudain nerveuse, tous ses sens aux aguets, la Fée releva les yeux, cherchant dans la végétation touffue l'intrus qui l'observait avec si peu de politesse. Elle se redressa légèrement sur son assise et darda des yeux de fauves sur l'intruse qui se cachait là. Surtout, ne pas attirer l'attention. Difficile tâche quand on a un ego de kraken.

- Bonjour, fit-elle le plus naturellement du monde avec une froide courtoisie et un léger sourire. La curiosité est un vilain défaut. Qu'est-ce qui t'amène près de mon arbre ?
_________________
" Prenez-moi pour l'instrument que vous voudrez,
vous pourrez bien me froisser,
mais vous ne saurez jamais jouer de moi. "

Hamlet, Shakespeare
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mihalia
Errante
La Sylvestre
Errante <br/> <font color=#ffffff>La Sylvestre</font>

Hors ligne

Inscrit le: 07 Fév 2010
Messages: 154
Féminin
Age (personnage): 18 ans
Peuple: Fée
Mentalité: Prudente

MessagePosté le: Jeu 4 Aoû - 19:08 (2011)    Sujet du message: Aventureuse cargaison Répondre en citant

Mihalia s’avançait prudemment, on ne sait jamais ce qui peut arriver dans cette forêt… Elle continuait de s’approcher quand la personne leva sa main vers la caisse. Mais son geste s’arrêta, et cette dernière se tourna vers Mihalia pour lui parler. La fée lui parla, pas avec chaleur, mais resta tout de même polie. Mais pour qui se prenait-elle celle là ? On a quand même le droit de se balader dans la forêt, surtout quand le chemin le plus court oblige de croiser d’autres personnes ! Et c’est quoi ce « mon » arbre ?
Mihalia ne laissa aucune expression sur son visage, ni dans la voix, mais elle n’en pensait pas moins…


« Bonjour. Je ne suis en rien curieuse, à ce que je sache la forêt n’a pas de parcelles privées hormis peut être les maisons, et je me balade donc le plus naturellement du monde sans intention de nuire à quiconque. Maintenant si ma présence vous dérange, bah vous devrez faire avec le temps que je passe mon chemin. »

Mihalia regarda la caisse avec méfiance, et ajouta :

« De toute manière je ne veux rien avoir à faire avec vos histoires, cela ne me regarde en rien. Et apprenez que cet arbre n’appartient à personne. »


Mihalia voulait rester polie, mais franchement, l’attitude de la fée en face d’elle l’agaçait. Cette dernière se prenait pour le centre du monde, s’appropriait les bois, et en prime posait des questions privées qui ne la regardait en rien. Mihalia n’était peut être plus dans les pensées des gens, peut être avaient-ils même oubliés qu’elle avait été dirigeante, mais en attendant ce n’était pas de la sorte qu’on parlait à une parfaite inconnue qui ne faisait pourtant rien de mal….
Revenir en haut
Pyreinth
Citadine
La Vénale
Scribe exploitée
Citadine <br/> <font color=#ffffff>La Vénale</font><br/><font color=#9900ff>Scribe exploitée</font>

Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2010
Messages: 115
Féminin
Age (personnage): 23 hivers
Peuple: Fée, Alfar
Mentalité: Traître/Vénale

MessagePosté le: Mar 9 Aoû - 18:18 (2011)    Sujet du message: Aventureuse cargaison Répondre en citant

° C’est ça, passe ton chemin !
Abrutie...
... °


Pyreinth ne souhaitait en rien bénéficier de l’inattendue compagnie d’une autre Fée, surtout d’une inconnue alors ce n’était même pas la même d’essayer de l’amadouer... Attendez, quelque chose clochait. Il y avait un petit quelque chose dans sa façon de se tenir, de se mouvoir, dans ses yeux farouches, qui lui rappelait quelqu’un... Une femme, humaine à première vue, se dressant sur un balcon d’onyx... L’Alfar cligna des yeux, le soleil avait dû l’éblouir, oui, ce devait être ça. La colère qui couvait en elle suite à sa récente découverte s’étouffa et elle regarda avec des yeux neufs l’intruse. C’était une Maraudeuse à première vue et la Fée s’amusa une seconde en la plaignant sincèrement de ne pas connaître la grisante sensation de voler.

- Pardonnez-moi, une rude journée m’attend. J’ai pu paraître grossière...

Un fin sourire étira ses lèvres, trop innocent pour ne pas cacher sa méfiance naturelle. Un immense soupire lui échappa et elle manqua s’étaler au sol. Infiniment lasse, la mercenaire ferma les yeux et caressa amoureusement le goulot de sa bouteille à terre.

- Passez votre chemin si le cœur vous en dit, sinon il y a bien assez d’alcool dans cette bouteille pour deux ! Les autres Fées m’évitent parce que je traîne dans la Cité mais vous y êtes déjà allées vous, non ? Vous portez son odeur.

Et c’était vrai. En bonne citadine, Pyreinth avait senti instinctivement que la jeune femme en face d’elle avait séjourné un temps, même bref qu’importe, dans la Cité. Cela se lisait dans l’éclat de son regard. Alors, une exilée ou deux de plus ne changeaient pas grand-chose, n’est-ce pas ? Tant qu’on peut boire, on ne se pose pas de questions.
_________________
" Prenez-moi pour l'instrument que vous voudrez,
vous pourrez bien me froisser,
mais vous ne saurez jamais jouer de moi. "

Hamlet, Shakespeare
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mihalia
Errante
La Sylvestre
Errante <br/> <font color=#ffffff>La Sylvestre</font>

Hors ligne

Inscrit le: 07 Fév 2010
Messages: 154
Féminin
Age (personnage): 18 ans
Peuple: Fée
Mentalité: Prudente

MessagePosté le: Mar 6 Sep - 14:42 (2011)    Sujet du message: Aventureuse cargaison Répondre en citant

Bon, bah apparemment elle n'avait pas été complètement oubliée... Maintenant à savoir si c'était une bonne ou une mauvaise chose, elle n'allait pas le demander, surtout que le bout de ses doigts la chatouillait, comme si un danger quelconque allait apparaître d'un moment à l'autre. Pourtant, connaissant parfaitement ce petit coin de paradis, elle ne voyait aucun mouvement à l'horizon, ni même un bruissement de feuillage... Elle reporta son attention sur la fée. Quelque chose émanait de cette cargaison qui ne lui plaisait pas. Mais elle n'allait pas en faire toute une histoire, cela de la concernait en rien.

De l'alcool à cette heure là ? Effectivement, l'inconnue devait vraiment avoir une longue journée à venir pour boire "ça" à cette heure là. Par politesse, elle lui répondit quand même, en cachant son dégoût :


"Non merci pour l'alcool. Je n'ai rien de bien précis à faire de mes journées donc "passer mon chemin" n'est pas vraiment une expression adéquate. J'erre un peu on va dire".

Elle marqua une pause, remarquant qu'elle racontait un peu sa vie. La première rencontre avec le petit Ulyan attendra bien un peu, après tout il avait toute la vie devant lui.

"Et en effet, j'ai eu quelques, euh..., affaires qui m'ont amenée en ville récemment. Je n'y suis pourtant pas restée longtemps".

Mihalia ne voulait pas découvrir son passage en ville en tant que dirigeante devant une inconnue, même si celle ci risquait de la reconnaître. Nombreuses étaient les personnes en ville qui auraient tout fait, remué ciel et terre pour la tuer, ou même rien que pour la torturer. Certaines autres personnes étaient quand même derrière elle et l'avaient appuyée lors de sa "candidature".
D'ailleurs, elle n'avait toujours aucune nouvelles des deux énergumènes qui l'ont envoyée au sommet du Palais, alors qu'elle devait avant tout leur rendre service à eux. Qu'étaient-ils devenus ?


*Ce n'est pas le moment de te poser ces questions, ni l'endroit* pensa-t-elle tandis qu'elle reposa son regard sur la fée.

"Votre visage ne m'est pas inconnu... Puis-je, et arrêtez moi su je deviens indiscrète, vous demander ce que vous venez faire aussi loin dans la forêt avec une si grosse cargaison ? Ça vous fait un sacré bout de chemin depuis la ville..."

Nouvelle mauvaise sensation...

*Arrête d'être superstitieuse Miha* se dit-elle, tandis que le feu qui aurait du sortir de ses doigts chatouillait en réalité intérieurement ses ongles...
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:31 (2018)    Sujet du message: Aventureuse cargaison

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Imbroglio Index du Forum -> [En Jeu] La Forêt aux Murmures -> Les Profondeurs -> Dédales Végétaux Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com